Portrait d’entrepreneuse

Article de Jobyourself 

LE COUTEAU SUISSE DE LA PIERRE PRÉCIEUSE

Un mélange de force et de douceur bienveillante, d’humilité et de culot, d’expertise et de passion, voilà ce qui émane de Céline Rose, gemmologue. En fin de parcours Test chez JobYourself, Céline Rose a su tailler son chemin autour d’un métier méconnu. Elle a développé son projet entrepreneurial autour de sa passion pour les pierres précieuses. Elle y est parvenue avec brio et brillance. Comme elle aime à le dire : « eat diamonds for breakfast and shine all day ». Rendez-vous dans le monde de ce qui brille : diamants, saphirs, émeraudes n’auront plus de secrets pour vous. À la découverte de la gemmologie !

 

DÉCRIVEZ VOTRE PROJET

Je suis gemmologue !
La gemmologie est l’étude des pierres précieuses et la détermination de leur constitution : sont-elles naturelles ou synthétiques, traitées ou non, par chaleur ou injonction à l’intérieur par remplissage par le verre, ou encore dans le cas du diamant, par traitement au laser. Toutes ces caractéristiques influencent le prix de la pierre.

Mon projet consiste donc en l’expertise de bijoux et de pierres précieuses. J’offre mes services dans deux maisons de vente aux enchères (à Bruxelles et en Bretagne) et je suis également professeur de gemmologie et de l’histoire du bijou (à L’Ecole de Gemmologie de Montréal). De plus, je suis conseillère en investissement de pierres précieuses, en assurances et au niveau judiciaire.

En partenariat avec des lapidaires, généralement des propriétaires de mines et des vendeurs de pierres, je travaille en circuit court et propose à mes clients des prix plus intéressants que ceux proposés en bijouterie traditionnelle.

Dessin par Rapaguva Dessine

BAGUE DU CRÉATEUR JEAN VENDÔME
VENTE CATALOGUÉE CHEZ MILLON BELGIQUE LE 6 MAI 2019

COEUR DE FLANDRES FIN XVIIIE.
EN VENTE CATALOGUÉE CHEZ MILLON BELGIQUE LE 6 MAI 2019.
CE COEUR DE FLANDRES EST LA REPRÉSENTATION DE L’AMOUR MATERNEL. LE COEUR CENTRAL EN DIAMANT REPRÉSENTE LE COEUR DE MARIE. LES DIX PETITS DIAMANTS AUTOUR DU DIAMANT CENTRAL SONT LES 10 VERTUS DE LA VIERGE. AU SOMMET UN CARQUOIS CONTENANT DEUX FLÈCHES POUVANT ATTEINDRE LE COEUR ET UNE FLAMME REPRÉSENTANT LE FEU DE L’AMOUR MATERNEL. CE TYPE DE BROCHES ÉTAIT OFFERT EN FLANDRES LORS DE LA FÊTE DES MÈRES. CET EXEMPLAIRE EST SPLENDIDE ET UNIQUE. D’AUTRES SONT VISIBLES AUX MUSÉES ROYAUX D’ART ET D’HISTOIRE À BRUXELLES.

COMMENT DÉFINIT-ON LA PRÉCIOSITÉ D’UNE PIERRE ?

On parlera de qualité « GEMME » pour définir la très haute qualité d’une pierre faite pour la bijouterie.
Auparavant, le système de classification des pierres précieuses ou semi-précieuses se basait sur leur résistance à l’abrasion, à l’usure donc. Plus une pierre était résistante, plus elle était considérée comme précieuse. C’est le cas des diamants, saphirs, rubis, émeraudes, aigues-marines… Cependant, on a découvert des pierres de grandes qualités, extrêmement rares, qui n’avaient pas pour autant une grande résistance. C’est pourquoi ce schéma de classification fait moins école et est nettement moins utilisé depuis une quinzaine d’années.

ATELIER DE POLISSAGE À ANVERS : OUVERTURE D’UNE FENÊTRE SUR UN DIAMANT GELÉ POUR ANALYSER LE POTENTIEL INTERNE DU DIAMANT.

TRI DE DIAMANTS BRUTS DE LA QUALITÉ INDUSTRIELLE À LA TRÈS HAUTE QUALITÉ GEMME

QU’EST-CE QUI VOUS PASSIONNE LE PLUS DANS LA GEMMOLOGIE ?

Ce qui me stimule c’est de voir l’intérieur des pierres, les traces de naissances lorsque la pierre évoluait dans l’écorce terrestre. Dès que je vois une pierre précieuse, quelque chose d’assez mécanique se déclenche en moi ! En plus d’être ébahie par la beauté du spectre lumineux qui frappe leurs excroissances, je ne peux m’empêcher de directement faire une estimation de leur prix ! »

BRACELET ART DÉCO
VENDU CHEZ MILLON BELGIQUE LE 3/12/18

BROCHE ART NOUVEAU, AUTOUR DE 1910.
EN VENTE CHEZ ARMOR ENCHÈRES (SAINT-BRIEUC, BRETAGNE-FRANCE)

VOTRE PARCOURS PROFESSIONNEL AVANT JOBYOURSELF ?

J’étais chercheuse à l’UCL. Je réalisais un doctorat sur l’impact socio-économique du bijou au 14 et 15e siècle. Le bijou a toujours été une passion pour moi !

Le bijou n’émerge pas naturellement dans une société. C’est toujours suite à un contexte socio-économique et politique qu’on a accès aux matières premières. Le bijou a deux fonctions : celle de parer et de servir de réserve d’argent. J’aime resituer le bijou dans un contexte.

Suite à mon doctorat, je suis devenue professeur et j’ai enchainé différents jobs, notamment dans la communication. Toutes ces expériences m’ont appris beaucoup sur moi-même, comme une bonne résistance à l’effort, une facilité à être autonome. Autant d’atouts utiles pour devenir indépendant

Mon expérience de professeur m’a appris l’art de la négociation. Pour moi, un prof est là pour apprendre l’esprit critique à ses élèves, on est dans l‘art de la négociation. C’est un point fondamental dans l’art d’être indépendant.

CÉLINE ENTOURÉE DE SES ÉLÈVES EXPERTS DE L’ECOLE DE GEMMOLOGIE DE MONTRÉAL AU CANADA
SUITE AU COURS SUR L’HISTOIRE DU BIJOU DE L’ANTIQUITÉ À NOS JOURS.
CÉLINE EN POLYNÉSIE FRANÇAISE SUR L’ÎLE DE TAHAA PRÈS DE TAHITI,
CHOISISSANT DES PERLES POUR LES COURS DE L’ÉCOLE DE GEMMOLOGIE DE MONTRÉAL AU CANADA.

Comment avez-vous connu JobYourself ?

Sur une bourse de l’emploi. Je n’avais jamais été indépendante avant et personne ne l’était dans mon entourage. J’étais toute seule face à ce défi ! Je voulais avoir des bases solides, me remettre en question, revoir mes objectifs. J’ai été séduite par ce que proposait JobYourself.


ANALYSE D’UNE PIERRE SOUS MICROSCOPE À L’INTERNATIONAL GEMOLOGICAL INSTITUTE D’ANVERS

COMMENT AVEZ-VOUS LANCÉ VOTRE PROJET ?

A quel laboratoire vais-je confier mes analyses de pierres précieuses ? Ça a été une des premières questions que je me suis posé. Je me suis dit pourquoi ne pas devenir moi-même l’analyste ? Développer le « full potion » en matière de gemmologie et devenir le couteau suisse de l’expertise en bijou !

Je suis donc devenue gemmologue en suivant les formations adéquates (les perles, pierres de couleurs, diamants bruts, diamants taillés, diamants de couleur, les opales).

 

EXPLIQUEZ-NOUS LA PÉRIODE DE PRÉPARATION ET DE TEST DE VOTRE ACTIVITÉ

Avant mon entrée chez JobYourself, j’avais déjà beaucoup travaillé sur mon Business Model, je suis donc passée rapidement en phase de test.

Mon coach, Antoine Cervinka, était très à l’écoute et ce coaching a été plus une introspection, ponctuée par ses avis et son expérience. J’ai adoré sa connaissance pour valider ou invalider les choses. L’ultimatum mensuel de nos rendez-vous me permettait de faire le bilan de ce qui avait marché ou pas pendant le mois écoulé, de mettre les choses à plat.

Antoine est parvenu à me faire prendre conscience, que je suis une « saisisseuse d’opportunités ». Je les saisis à chaque fois qu’elles se présentent à moi pour rebondir ou explorer quelque chose de nouveau. Ce qui représente un réel avantage pour développer un projet entrepreneurial.

TANZANITE

D’OÙ VIENNENT LES PIERRES ? EXISTE-T-IL UN MARCHÉ DE PIERRES PRÉCIEUSES FAIRTRADE ?

Les gens aiment avoir des bijoux sur mesure et surtout les jeunes qui n’ont pas un gros budget. Passer par un gemmologue revient à un moindre coût comparé à un bijoutier traditionnel. La plupart de mes clients sont donc des gens de moins de 30 ans.

Or, cette clientèle-là veut avoir accès à des pierres fairtrade, dont ils connaissent l’origine, dont ils ont une garantie éthique (des pierres récupérées dans des circonstances décentes pour les mineurs et leur famille).

J’ai réussi à faire des partenariats avec différents acteurs qui s’investissent dans cette mission. Pour la première fois, une salle de ventes aux enchères va présenter un choix de pierre écoresponsables ! Je suis parvenue à faire présenter ce type de pierre à la maison Millon à Bruxelles.

COMBIEN EXISTE-T-IL DE PIERRES PRÉCIEUSES DIFFÉRENTES ?

On ne pourrait pas les compter tellement il en existe ! La plupart du temps, on se contente très souvent des pierres traditionnelles (le saphir, l’émeraude et le diamant) mais il en existe tellement plus comme la paraiba, la padparadscha, les grenats… C’est vraiment tout un monde à découvrir. Ma pierre précieuse favorite est la tanzanite. C’est une pierre qu’on trouve en Tanzanie elle possède un bleu très profond. J’affectionne aussi beaucoup la morganite qui donne une couleur pèche au contact de la peau.

RÉALISATION D’UNE BAGUE DE FIANÇAILLES EN MORGANITE POUR DES CLIENTS.

QUELLE EST VOTRE VISION FUTURE / PROJETS À VENIR ?

Mes projets à sont :

  • Développer les département bijoux/joaillerie dans les maisons de ventes aux enchères où je travaille en tant qu’indépendante comme experte gemmologue et porteuse d’affaires.
  • Continuer à développer des cours pour l’école de gemmologie de Montréal.
  • Continuer à conseiller les gens sur leur choix de pierre qu’ils soient clients ou investisseurs !

 

L’ACCOMPAGNEMENT DE JOBYOURSELF EN UN MOT OU EN UNE PHRASE ?

Tentative.

C’est l’endroit idéal où on peut tenter tout ce qu’on veut d’un point de vue entrepreneurial ! On échoue ? Ce n’est pas grave, on tente alors autre chose. La tentative devient un projet, puis quelque chose de réel. On retente encore autre chose pour développer son éventail d’activités. Pour moi, JobYourself, c’est la tentative sans risque.

 

L’ŒIL DU COACH : ANTOINE CERVINKA

Céline Rose est une entrepreneuse responsable et autonome qui va au bout de ses idées. Lors de nos rencontres, son enthousiasme laissait de la place à sa créativité. Nos rencontres étaient comme des « milestones » pour garder le cap sur la longueur et faire émerger de nouvelles idées. Céline Rose sait créer les opportunités, mettre en contact les gens et n’a pas peur de pousser les portes, ce qui représente de très bonnes qualités entrepreneuriales. J’ai une confiance totale en l’évolution positive de son projet et peut-être même dans des chemins auxquels elle n’a pas encore pensé.

POUR MOI, ÊTRE ENTREPRENEUR C’EST… ?

La liberté !
De choix, d’entreprendre dans n’importe quelle direction. Etre une entrepreneuse, c’est aussi être quelqu’un d’extrêmement solide car monter un business ça demande du temps et énormément d’énergie.

UN CONSEIL À DONNER AUX PERSONNES QUI N’OSERAIENT PAS SE LANCER ?

Je lui demanderai pourquoi il n’ose pas se lancer afin qu’il se pose d’autres questions. Selon moi, il y a 2 modèles différents : la peur du vide et le manque de compétence.
Souvent, il s’agit d’une question de validation. Moi j’étais comme ça avec mon doctorat et mon expérience judicaire, c’est seulement avec mes diplômes en gemmologie que j’ai la légitimité de devenir experte même si cela a pris beaucoup de temps.

POUR ÊTRE GEMMOLOGUE CERTIFIÉE, IL FAUT DES DIPLÔMES…

Y A-T-IL QUELQU’UN QUI VOUS INSPIRE ?

James Dyson le créateur des aspirateurs.
C’est un gars qui a échoué a de multiples reprises mais était profondément convaincu que ça allait réussir. Connaître un échec nous permet d’analyser pourquoi ça n’a pas marché et de trouver des solutions. J’aime être une chercheuse de solution ! Il n’y a pas vraiment de problèmes en soi, il faut juste avoir une bonne ouverture d’esprit pour être innovatrice et envisager un problème sous différents éclairages afin que ça ne soit plus un problème mais devienne un objet d’étude. Et s’il n’existe pas de solutions, alors il faut passer à autre chose !

Contactez Céline Rose

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s